Conseils - Speicherofen von der Tonwerk Lausen AG

Die Tonwerk Lausen AG

Die Tonwerk Lausen AG beschäftigte sich seit ihren Anfängen mit der Produktion feuerfester Steine sowie der Kunst, die Energie der Flammen so effizient wie möglich zu nutzen. Zusammen mit einem weltweit bekannten Designerteam und einem Spezialisten für Feuerungstechnik entstanden unsere einzigartigen Speicheröfen, die die Wärme im Kern eines von Tonwerk speziell entwickelten Steins speichern und als angenehme Strahlungswärme abgeben. Ein Feuerungssystem für eine umweltfreundliche und effiziente Holzverbrennung. Kompetenz in Technik und Design, verbunden mit der Handfertigung in unserer Manufaktur, unterstreichen die Individualität unserer Speicheröfen.

Conseils

Cheminée

Avant l’installation du poêle à accumulation Tonwerk, faites obligatoirement vérifier votre installation de cheminée par un ramoneur ou un spécialiste, afin qu’il s'assure qu'elle est en bon état et qu'elle fonctionne bien. Ainsi, vous créez les conditions optimales pour un chauffage sans problème.

Besoin de chaleur

Quelle doit être la capacité de mon poêle Tonwerk ?
Chauffer l'espace uniquement avec un poêle à accumulation Tonwerk, l'utiliser comme chauffage auxiliaire ou bien raccorder mon poêle Tonwerk au système de chauffage central ? Votre revendeur spécialisé saura vous aider pour toutes ces questions.

Revendeur spécialisé

Chez Tonwerk, nous tenons beaucoup à ce que notre clientèle soit conseillée par des spécialistes.

Préparation à l’allumage

Gardez à portée de main une quantité suffisante de bois de chauffage fendu, d’aides à l’allumage écologiques, ainsi que du bois d’allumage. Vous avez intérêt à entreposer le bois pendant quelques jours avant l'allumage dans un local chaud.

Chauffage pendant la période transitoire et dans des conditions plus difficiles

Par temps humide et de brouillard, à des températures ambiantes supérieures à 15 °C et pendant la saison intermédiaire, nous vous conseillons d'allumer un « feu d’amorçage » avant la mise à feu. Cela vous permettra de chasser l’air froid et lourd qui s’est accumulé dans la cheminée, et de créer ainsi les conditions thermiques pour un tirage optimal de la cheminée. Ce feu d’amorçage est entretenu avec du papier dans l’ouverture de révision de la cheminée jusqu’à ce que le tirage soit garanti.

Conduit d’évacuation des émanations et installation de ventilation

Les hottes d’aération et les installations de ventilation peuvent affecter le fonctionnement de votre poêle à accumulation Tonwerk. Lorsque ces installations fonctionnent en même temps, veillez à ce que l'apport d'air soit suffisant.

Séchage du vernis du conduit de poêle

Pendant la première mise à feu, vous sentirez une certaine odeur causée par le séchage du vernis du conduit de poêle. Veillez à ce que la chambre de combustion soit entièrement remplie, car c'est seulement ainsi que le poêle à combustion atteindra la température de fonctionnement optimale et le séchage du vernis se fera plus rapidement. Pendant cette période, faites en sorte que la pièce soit bien aérée.

Le bois ne s’enflamme pas à l’allumage | le feu se consume sans flamme et meurt

  • Ouvrez le registre d’air de combustion
  • Le bois d’allumage ne convient pas
  • Le bois est trop humide
  • La bûche de bois est trop épaisse
  • Le tiroir à cendre est plein

Le foyer se recouvre fortement de suie | apparition d’une épaisse couche de suie sur la vitre

  • Ouvrez le registre d’air de combustion
  • La quantité de bois est trop faible
  • Bois de chauffage humide ou trop épais

De la fumée pénètre dans votre pièce

  • Rétablissez le tirage dans la cheminée, allumez un feu d'amorçage
  • Veillez à ce que l’alimentation en air soit suffisante

Qu’est-ce que le bois ?

Savez-vous ce que vous mettez dans le foyer de votre poêle à accumulation Tonwerk lorsque vous y chargez du bois ?
Il s’agit de : 50 % de carbone, 42 % d’oxygène, 6 % d’hydrogène, les 2 % restants étant composés de substances minérales, d’azote, d'huiles, de résines, de tanins et de colorants.

… c’est cela le bois !

Où puis-je trouver mon bois de chauffage ?

ACHETER DU BOIS DE CHAUFFAGE TOUT PRÉPARÉ
Vous pouvez acheter du bois de chauffage tout préparé et prêt à l’emploi chez un commerçant.
  • prêt pour le poêle, après un entreposage d’au moins 2 ans
  • préséché, entreposé pendant 1 an
  • tout juste récolté dans la forêt
Chaque distributeur dispose d’un humidimètre pour le bois : veuillez vérifier le bois que vous avez acheté. L’humidité résiduelle idéale de 12 à 15 % ne devrait pas être dépassée.

PRÉPAREZ VOUS-MÊME VOTRE BOIS DE CHAUFFAGE

Vous pouvez acheter du bois que vous devrez préparer vous-même à l’Office des Eaux et Forêts et auprès de propriétaires de forêts ou de communes.
  • des troncs de bois abattus dans la forêt
  • des troncs de bois abattus au bord du chemin
Que vous les abattiez vous-même ou que vous les achetiez, ce qui importe c’est :
que le bois ait séché pendant au moins 2 ans avant d’être brûlé.

Séchage et entreposage du bois

La teneur en eau du combustible exerce une grande influence sur le comportement de combustion. Votre bois devrait être le plus sec possible. C’est seulement ainsi qu’il peut diffuser beaucoup de chaleur et brûler de manière écologique. Le bois qui vient d’être abattu contient – selon la saison et la variété de bois – entre 45 et 60 pour cent d’humidité. En cas de séchage optimal, cette teneur en eau tombe en dessous de 15 pour cent. Cela prend environ 2 ans, selon la variété de bois, et pour certaines variétés cela prend encore plus longtemps.

Essences de bois et valeur calorifique

La valeur calorifique décrit l’énergie calorifique qui est dégagée dans des conditions clairement définies par la combustion d’un kilogramme de combustible. La valeur calorifique est fonction du volume, indiqué en stères ou en mètres cubes.
Les différentes variétés de bois ont des valeurs calorifiques différentes : 

ESSENCES VALEUR CALORIFIQUE
Bois feuillu  
Hêtre, chêne, robinier 2100 kWh/rm
Bouleau
1900 kWh/rm
Érable
1900 kWh/rm
Bois résineux  
Pin Douglas, pin 1700 kWh/rm
Mélèze 1700 kWh/rm
Épicéa, sapin 1500 kWh/rm


Unités de mesure du bois

m3 = mètre cube :
Le mètre cube est une mesure de volume du bois et correspond à un mètre cube de masse de bois solide.
st – stère :
Un stère correspond à un mètre cube de masse de bois empilé, y compris les espaces libres à l’intérieur de l’empilage. Un stère correspond à 0,7 mètre carré.
m3 (mètre cube en volume déversé) : Le mètre cube en volume déversé est le volume de bois de cheminée fendu qui est déversé en vrac pour la vente et le transport. Un mètre cube en volume déversé correspond à 0,7 stère et à environ 0,5 mètre cube.

Que se passe-t-il lorsque le bois brûle ?

La combustion est une oxydation rapide de matériaux qui est accompagnée de la formation de flammes. Lorsque le bois brûle, l’oxygène de l’air se combine avec le carbone et l’hydrogène du bois. Ce processus produit donc de l’énergie sous forme de chaleur et de lumière. Les produits d’une combustion intégrale dans le cas idéal sont exclusivement du dioxyde de carbone, de la cendre – principalement constituée par les résidus minéraux du bois – et de l’eau.
Le processus de combustion du bois de chauffage peut être subdivisé grosso modo en trois phases :
Échauffement et séchage : dans cette première phase, l’eau et les autres matières volatiles légères stockées dans le combustible sont évaporées.
Pyrolyse : dans cette deuxième phase, le combustible se décompose à des températures supérieures à environ 150 °C.
Combustion proprement dite : dans cette troisième phase, les gaz dégagés durant les deux premières phases réagissent avec l’oxygène supplémentaire de l’air pour se transformer en dioxyde de carbone et en eau. Même le reste du charbon de bois formé se consume totalement avec le temps dans le lit de braises. Il ne reste alors que des cendres.Un feu nu permet de bien observer ces différentes phases.

Protection de l’environnement

Grâce à la combustion du bois de chauffage, vous ne libérez que la quantité de CO2 qu’un arbre a prélevée dans l’atmosphère pendant toute sa croissance.
Si ce combustible provient en plus de votre propre région, son transport ne produit pas non plus d’émissions de CO2.
Le bois qui pourrit dans les forêts génère la même quantité de CO2 que lors de sa combustion.

Consignes générales de sécurité

  • Ne laissez jamais des enfants seuls ou sans surveillance devant des foyers allumés
  • Faites participer vos enfants à l’utilisation du foyer
  • Chaque poêle devient chaud quand il est chauffé : attention au risque de brûlures
  • Évitez de toucher les surfaces extérieures pendant le fonctionnement
  • N’incinérez pas de déchets ou de bois vernis
  • Évacuez la cendre uniquement lorsque le poêle a entièrement refroidi
  • En cas de défaut d'étanchéité des joints, informez-en immédiatement votre revendeur spécialisé
  • Respectez les consignes des notices d’utilisation et participez ainsi activement à la protection de l’environnement et à la lutte contre les incendies.

Nos revendeurs spécialisés sont formés et vous renseignent en détail sur toutes les questions concernant les poêles à accumulation Tonwerk.
Demandez les coordonnées de votre revendeur spécialisé le plus proche, il vous conseillera avec plaisir.